Le nez juif

Couverture de Comme deux sœurs

Sabyl Ghoussoub
Le nez juif
160 pages
16,00 €

Ouvrage publié en partenariat
avec 

Où trouver Le nez juif

Acheter le ebook

Présentation du roman

Dans ce court roman très enlevé, Aleph, le narrateur, se présente comme un anti-héros, une sorte de Woody Allen inversé.

Depuis tout petit, sa mère lui répète : « T’es moche, j’espère que tu te referas le nez quand tu grandiras. Et en plus tu ressembles à un juif. » Mais Aleph sort en boîte, séduit les filles, se fait des amis. Il s’engage, il voyage. Beaucoup au Liban. Il tombe amoureux, se retrouve dans le cinéma et rien ne se passe jamais comme prévu.

Entre Paris et Beyrouth, la Palestine et Israël, le Hezbollah et le Mossad, Aleph doit faire des choix. Arabe sous une peau de Juif, il est en quête permanente d’identité..

 

Extrait du roman

« Elle m’a expliqué pourquoi sa dernière relation avec un New-Yorkais n’avait pas duré.

– Le problème, c’est qu’il était juif. Pourtant, je le trouvais séduisant. Il faisait du skateboard et j’adore les mecs qui font du skate ! Mais juif, c’est pas possible. Et toi, ton ex ?

Et moi ? Moi, qu’est-ce que j’allais lui répondre, à Layal ? Que justement ma dernière copine à Paris était juive ?

– Une Brésilienne, on est restés quatre mois ensemble, puis elle en a eu marre de moi.

– Ah bon, pourquoi ?

– Elle me trouvait trop compliqué.

– Pourtant, t’as l’air facile comme garçon.  »

Dans la presse

« Le jeune homme s’amuse de son identité orientale qu’il tord dans tous les sens » (Joséphine Hobeika). Lire la chronique complète.

 

« Sous un ton léger, une autodérision qui monte en gravité dans la dernière partie, Le nez juif pose des questions très compliquées, avec un humourà la fois sensible et sans complexe » (Véronique Rossignol) Lire la chronique.

« À la fois drôle et émouvant, Le nez juif confirme qu’il n’est jamais facile d’être considéré comme un vilain petit canard » (Sophie Masson). Lire la chronique.

Sabyl Ghoussoub a du nez (Philippe Courroux). Lire la chronique.

 

Dans l’émission Versus-livre avec Marlène Mitrailler. Écouter l’émission.

 

 

« Sabyl Ghoussoub nous fait penser à Woody Allen« . Lire tout l’entretien.

 

 

« Un roman très drôle, écrit sous forme de petites extrêmement brèves » (Michel Zlotowski). Visionner l’entretien.

 

« J’aime me réveiller tôt, très tôt et écrire à l’aube en buvant du café italien, parfois trop. Il m’arrive souvent de finir par danser seul au salon tellement j’en ai bu. Je danse, j’écris. J’écris, je danse« . Lire tout l’entretien.