Freud à Jérusalem

La psychanalyse face au sionisme
Couverture de Freud à Jérusalem

Eran Rolnik
Freud à Jérusalem : la psychanalyse face au sionisme
Traduit de l’anglais par Gilles Rozier
24,50 €
publié avec le soutien du images-duckduckgo-com
en partenariat avec logo-akadem-bordeau
Où trouver Freud à Jérusalem
Acheter Freud à Jérusalem au format numérique

Présentation de l’essai

Cet essai historique traite de l’introduction de la psychanalyse en Palestine avant la création de l’État d’Israël. Il relate cette introduction par Max Eitingon et Moshe Wulff, deux proches disciples de Freud.

Au-delà des aspects historiques, l’auteur aborde :
• la confrontation en Palestine d’une science et d’une idéologie, la psychanalyse et le sionisme, tous deux fruits de la Vienne fin de siècle ;
• le rapport de Freud avec l’idée nationale juive. Des archives inédites montrent sa détermination à éviter que sa théorie soit présentée comme une « science juive » ;
• l’influence de la psychanalyse dans le système éducatif collectiviste des kibboutz ;
• le souhait des intellectuels réfugiés d’Allemagne et d’Autriche de maintenir, au Moyen-Orient, l’esprit européen.

 

Sommaire

Introduction  Un rêve coûteux
Chapitre 1  Les disciples de Freud face à l’« homme nouveau » de la révolution sioniste
Chapitre 2  Les pionniers de la psychanalyse et leur insatisfaction
Chapitre 3  « Nous avons perdu Berlin »
Chapitre 4  Migration et interprétation
Chapitre 5  La psychanalyse « made in Palestine »
Chapitre 6  Un midrash psychanalytique
Épilogue  De la dynamite dans la maison

L’avis de Tobie Nathan (source : Akadem)

Dans la presse

Libe

Livres_hebdo

cropped-logo-CJCOMmini