Une place à table

Couverture de Comme deux sœurs

Joshua Halberstam
Une place à table
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Séverine Weiss
384 p. 22,50 €
Paru le 19 avril 2018

Ouvrage publié avec le soutien du CNL et de l’Institut Alain de Rothschild
en partenariat avec 

Où trouver Une place à table

Acheter le ebook

Lire les premières pages

Présentation du roman

Fils d’un prestigieux rabbi hassidique de New York, Elisha est attiré par le savoir universel. Il s’inscrit à l’université où il fait la connaissance de Katrina, une étudiante non juive. Bientôt amoureux de la jeune fille, il est en proie à un terrible dilemme : poursuivre le message porté par la mystique et la philosophie hassidiques, ou bien suivre la voie de l’université et faire sa vie avec Katrina…

 

Extrait du roman

« Ils avaient déjà pris place pour le Seder de la Pâque quand on sonna à la porte. Qui pouvait bien actionner la sonnette et violer les lois de ce jour de fête ? À cette heure-ci, certainement pas le facteur, et il était trop tard pour un vendeur d’encyclopédies. Cela n’étonna personne qu’Elisha se lève pour aller ouvrir la porte.
Qui d’autre osait introduire dans son foyer sa vie extérieure, en cette soirée de Pessah ?
« Katrina ! »
Comme il le craignait, sa vie extérieure se tenait devant lui. »

Dans la presse« Premier roman très abouti, Une place à table explore une communauté mal connue, mais aussi ce besoin, jeune, de découvrir sa propre voie, de partir à sa propre recherche venir… » (Ariane Bois). Lire toute la chronique.

 « Une histoire belle, touchante, haletante » (Maurice-Ruben Hayoun). Lire la chronique.

« Joshua Halberstam s’inscrit ans la lignée des romans de Chaim Potok sur le monde hassidique new-yorkais » (Sophie Masson). Lire la chronique.

« Joshua Halberstam nous fait pénétrer dans le monde souvent méconnu du hassidisme, nous en révèle les beautés, nous en raconte – très bien – les multiples histoires » (Anne Rozenberg). Lire la chronique.

 « Quelle est cette table, quelle est cette place, c’est celle du Seder, la fête de la Pâques juive. Une bonne                         question et c’est celle à laquelle tente de répondre Joshua Halberstam » (M. Zlotowski). Ecouter la conférence

 

Share This